Sélectionner une page

Avocat Dommage Corporel

 

Écoute . Conseil . Résultat .

Ce site est destiné à toutes les victimes de dommages corporels qui sont en recherche d’informations, d’expertise et de soutien après un accident grave de la vie.

– Cabinet PREZIOSI CECCALDI ALBENOIS

Le résultat est notre obsession

Les membres du cabinet Preziosi Ceccaldi Albenois sont des spécialistes expérimentés et reconnus du dommage corporel. Cette discipline juridique que beaucoup revendiquent exige une compétence spécifique que notre structure n’a cessé d’accroitre au fil de décennies de pratique: capacité d’écoute, refus de l’injustice, haut niveau de formation juridique, médico-légale et sociale, aptitude au combat judiciaire contre des sociétés d’assurance puissantes et en résumé, une détermination sans faille à vaincre les vives résistances qui sont fréquemment opposées aux victimes.

Associés

Collaborateurs

Années d'expérience

Clients satisfaits

Vous avez besoin de conseils ?

L’indemnisation est en général conditionnée par la présence d’un tiers, identifié ou pas, à l’origine du dommage.

Elle est aussi possible quand la victime est bénéficiaire d’une garantie dommage corporel ou accident de la vie auprès d’un assureur.

L’exemple le plus commun est le conducteur d’automobile qui provoque un accident. Mais la notion de tiers est bien plus large, il peut s’agir d’une personne morale publique (commune, un département ou l’Etat), privée (un fabriquant de produits alimentaires), d’un animal, sauvage ou non, ou d’une chose (skis).

Un nombre varié de situations imprévisibles, tantôt volontaires tantôt involontaires, sont donc génératrices d’une multitude d’injustices brutales qui vont de la perte d’un proche, d’une jambe, de la paralysie d’un ou plusieurs membres, de la perte de la vision ou de l’autonomie à la suite d’une amputation d’une atteinte médullaire ou d’une lésion cérébrale.

Pour la victime et sa famille, remonter seules la pente est un défi impossible. En parallèle d’une prise en charge médico-sociale, le soutien juridique et humain d’un avocat spécialisé contribue aussi à l’amélioration de la situation de la victime en procurant des moyens indispensables à son rebond.

Les associés

Jacques-Antoine PREZIOSI

Jacques-Antoine PREZIOSI

Accidents de la route, médicaux, de la vie, attentats terroristes, agressions

Pascale ALBENOIS

Pascale ALBENOIS

Accidents de la route, médicaux, de la vie, attentats terroristes, agressions

Marc-André CECCALDI

Marc-André CECCALDI

Accidents de la route, médicaux, de la vie, attentats terroristes, agressions

Votre cas nous intéresse

4 + 10 =

Nos principales expertises juridiques

Accidents de la route

Les accidents de la circulation sur la voie publique demeurent la première cause d’atteintes aux personnes.

Ils sont règlementés depuis 1985 par la loi Badinter qui a imposé aux assureurs de se rapprocher des victimes par la formulation d’offres et l’organisation d’expertises.

L’apparente contrainte légale qui pesait sur ces régleurs est souvent devenue une opportunité de contrôle total sur la procédure.

C’est un risque majeur pour les victimes les plus sévères dont l’évolution future dépend de la qualité de l’indemnisation.

Notre cabinet prévient ce risque de toute puissance de l’assureur débiteur en rétablissant une égalité des armes à chacune des étapes de la procédure: de la conquête de leur droit à réparation à la quantification des besoins et des préjudices.

Accidents médicaux

L’échec thérapeutique n’entraine pas de facto une réparation car la médecine est soumise à une obligation de moyens et non de résultat.

Pour autant, on observe depuis plusieurs années une dégradation du service public de la médecine et un accroissement des contraintes de rentabilité des établissements privés de santé qui favorisent une augmentation du contentieux pour faute.

Quand elle est établie, la faute ouvre droit à indemnisation. Elle prend différentes formes à tous les stades de la prise en charge (diagnostic, exécution de l’acte de soin, suivi post-opératoire etc…)

Quand il n’y a pas de faute, la loi Kouchner de 2002 fait aussi émerger, sous certaines conditions de gravité, un droit à réparation pour le patient qui subit un aléa thérapeutique.

Les infections nosocomiales constituent enfin un fléau de la prise en charge qui peut, lui aussi rendre éligible à indemnisation quand il est établi.

Pour faire un diagnostic juridique, il est important de réunir toutes les pièces du dossier médical, de le soumettre à analyse et de déterminer le cadre et les chances de succès d’une action qui passera inéluctablement par une expertise médicale.

En dépit de ces précautions indispensables préalables, trop de victimes précipitent une action judiciaire sans savoir de quel régime elle relève et s’il existe des chances qu’elles soient reconnues et si elles doivent être assister par un médecin.

Avant de s’engager une voie contentieuse, il est donc préférable de solliciter l’avis précoce d’un avocat spécialisé qui créera les conditions optimales à une action future. Son expérience lui permettra de s’entourer d’un médecin de recours expérimenté afin de déterminer les chances de succès, la voie procédurale la plus favorable et les pistes de financement de la future expertise médicale.

Violences volontaires

L’accroissement de la violence est une réalité indiscutable.

La chronique des faits divers s’en fait le triste écho au travers de récits d’agressions multiples tantôt pour terroriser, tantôt pour s’approprier les biens ou les corps (viols) tantôt pour les détruire ou les abimer.

L’accroissement des atteintes graves à l’intégrité physique ou psychique appelle une réponse adaptée sur le versant pénal qui punit les auteurs et sur le versant indemnitaire qui s’efforce de réparer.

Notre cabinet couvre tous les champs de l’accompagnement des victimes en les représentant devant tous les tribunaux pénaux (particulièrement les tribunaux correctionnels et les Cours d’Assise) par le biais de constitutions de partie civile et en les faisant indemniser par les commissions d’indemnisation des victimes d’infraction (CIVI).

Ce dispositif envié par tous les pays du monde offre une réparation intégrale à des victimes qui ne s’exposent pas au risque de l’insolvabilité des délinquants. Pour autant, il mérite d’être mobilisé par des spécialistes car, en dépit de son caractère unique, il faut bien en connaitre le cadre et le fonctionnement pour obtenir les meilleurs résultats.

En outre, des limitations de droit pour faute ou des réductions de montant peuvent être opposées dans le débat qui confrontent les victimes au Fonds de garantie des victimes d’actes de terrorisme et d’autres infractions ( FGTI).

Accident de la vie

La vie est parsemée d’aléas, d’événements imprévus et, parfois, de tragédies. Derrière cette réalité se cachent des accidents domestiques, des chutes dans des lieux publics ou des accidents sportifs, dont les conséquences peuvent être lourdes, allant de simples blessures à des handicaps permanents. Ces accidents de la vie courante, bien que non-intentionnels, peuvent engendrer des dommages significatifs à la personne, tant physiquement qu’émotionnellement. La route vers la guérison est souvent semée d’obstacles médicaux, psychologiques et financiers. Pourtant, il existe des mécanismes juridiques permettant à la victime de prétendre à une réparation.

Notre cabinet, expert dans le domaine du dommage corporel, est à votre service pour vous guider à travers les méandres de cette procédure indemnitaire. Nous nous efforçons de garantir que chaque victime d’un accident de la vie puisse obtenir la reconnaissance et l’indemnisation qu’elle mérite.

Pour ce faire, une compréhension approfondie des enjeux et des procédures est essentielle. Il est crucial de solliciter les conseils d’un professionnel aguerri qui saura vous orienter de manière stratégique vers le chemin de la justice et de la réparation.

Prendre en charge mon cas